Rechercher

Comment créer un jardin au naturel ?

Article paru en pages magazines de presse régionale.


En réunissant quelques plantes-clés, vous réalisez un jardin de style ‘nature’, hyper-ressourçant.


L’herbe de pampa


Copyright iVerde.


Pièces maitresses d’un jardin au naturel, les graminées sont toujours en mouvement et dansent avec le vent, elles donnent de la vie au jardin ! Leurs panicules crème ou argent en automne sont de véritables décorations (faites-en même sécher un bouquet pour le salon !). L’herbe de pampa, grande ornementale robuste au feuillage persistant, est particulièrement adaptée à un jardin de style naturel où elle apporte une touche de dynamisme et de romantisme à la fois. C’est aussi une bonne plante pour la diversité : les petits insectes aiment se cacher dessous en hiver, et les oiseaux cueillent des herbes au printemps pour fabriquer leur nid. L’herbe de pampa est souvent plantée en solitaire, mais si vous disposez de plus d’espace, plantez-la en groupe, le résultat sera impressionnant.


Les asters, bruyères, heuchères…


Copyright Botanic

Pour réaliser et profiter d’un jardin naturel tout de suite en automne, misez sur les asters et les bruyères, elles font partie des vivaces à floraison automnale incontournables. Elles se marient bien avec les heuchères, le lierre, et les fougères.


Ajoutez un carré médicinal

Au-delà de l’utilisation de ces plantes pour votre santé, les aromatiques créent une ambiance ultra-nature au jardin : choisissez des sauges, de la mélisse et de la menthe, de la lavande, des échinacées, de l’achillée millefeuille, un cassissier… Beau pour les yeux, bon pour le corps ! Regroupez-les en carré, en spirale ou en platebande.


Favorisez les locales faciles à vivre

Un jardin nature est avant tout un jardin qui vit facilement tout seul, sans trop d’intervention humaine : sélectionnez donc des espèces de fleurs et des arbres de votre région, qui poussent sous vos latitudes sans effort et seront donc peu exigeants. Renseignez-vous sur leurs conditions d’ensoleillement, d’arrosage et d’apport d’engrais, et observez la nature alentour pour vos en inspirer.


iVerde / hortensias, astilbes.



Laissez un espace sauvage

Espacez les tontes, ne coupez pas trop court et surtout, laissez dans un coin du jardin spontané pour que la biodiversité y trouve son compte, avec des plantes mellifères version mini-prairie fleurie. Si vous avez un jardin suffisamment grand, tracez même un chemin de tonte. Et intégrez des plantes qui se ressèment (gauras, muflier, ancolie, nigelle de Damas, bourrache, pois de senteur, roses trémières, capucines…), le vent se chargera de les parsemer çà et là de manière aléatoire, pour un rendu réellement naturel. Enfin, plantez quelques bulbes à différents endroits, et votre jardin sera assurément un tableau apaisant.


iVerde / Graminées chardons et échinacées.




APEI – Claire Lelong-Lehoang.


4 vues0 commentaire