Rechercher

Albums jeunesse : Noël… différemment

Dernière mise à jour : 1 juil. 2021

Pour clore cette année atypique, abordons Noël autrement avec nos enfants. Avec des histoires originales, touchantes et drôles. Également avec une réflexion sur l’hyperconsommation.


Paru en pages magazines des journaux de presse régionale. Décembre 2020.


Mon coup de cœur !

Dès 7 ans : Consommation : le guide de l’anti-manipulation en BD

Guillemette Faure et Adrienne Barman, eds. Casterman. 20 x 27 cm, 48 pages, 12,95€.



Pour être les acteurs de l’évolution positive du monde, nos enfants ont besoin de connaitre les rouages de l’ #hyperconsommation. Lors du vide-grenier du quartier, M. Ristourne enseigne à Samy, Simone, César et Anna les techniques de vente dans les moindres détails : la circulation dans les magasins, l’art du packaging, le #greenwashing, le marketing de genre et de la rareté, le phénomène du prix barré et les fausses promotions entre autres… Voilà de quoi déjouer tous les pièges !

Notre phrase préférée : « Les marques nous font croire qu’on peut continuer à consommer puisque quelque chose de bien sera fait avec nos vieux objets ; à consommer toujours plus ».


Dès 10 ans : Ting ! Comment le marketing séduit le monde.

Cary Steinman, Laura Simon et Elina Braslina, eds. Helvetiq. 24 x 26 cm, 64 pages, 24€.


Deux copains comparent leurs nouvelles baskets… C’est le point de départ d’une longue et passionnante explication sur les stratégies marketing et les astuces de consommation. Car il se trouve que la concierge de l’école, qui entend leur conversation, a travaillé de nombreuses années dans une agence marketing ! Ils abordent ensemble pas moins de 26 thématiques : les marques, leurs logos et leurs idées, le design du magasin, les influenceurs, les médias, le marketing numérique… Parfait pour développer l’esprit critique et comprendre les objectifs des marques et de la publicité.

Notre phrase préférée : « Et quand le marketing cible les enfants, qui doit surveiller les choses ? Les parents. Mais pour cela, ils doivent comprendre les astuces marketing. Ting !».


Dès 3 ans : Qui dit la vérité sur le Père Noël ?

Géraldine Collet et Stéphane Kiehl, eds. Glénat Jeunesse. 21 x 25 cm, 40 pages, 11,50€.



Nina, Fatoumata, Éloi et leurs amis, tous en déguisement de circonstance, donnent leur avis sur l’existence du Père Noël, cherchent des preuves, questionnent. Ce cher Santa semble en tous cas avoir le don d’ubiquité, car tout le monde l’a vu à un endroit différent. Et si finalement, c’était les parents qui croyaient au Père Noël ?!

Notre phrase préférée : « Nos parents nous ont fait croire que le Père Noël existait mais peut-être qu’ils ne nous ont pas dit la vérité… ».


Dès 4 ans : La petite bûche, écrit par Robear

Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo, eds. D2eux. 20 x 25 cm, 32 pages, 14€.



C’est l’histoire d’une bûche. Enfin, en tous cas, c’est ainsi que commence le récit inventé par l’ours Robear, qui avec ses grosses pattes, a bien du mal à appuyer sur les bonnes lettres de sa machine à écrire. Son ami l’écureuil l’aide à réviser son récit ; et Robear s’aperçoit qu’en ne changeant qu’une lettre de certains mots, l’intrigue prend une toute autre tournure : « Il était une fois, une petite biche »… Le duo est absolument désopilant et les jeux de mots de plus en plus cocasses au fil des pages.

Notre phrase préférée : « Je t’arrête tout de suite, ça ne va intéresser personne une histoire de bûche, personne ne va s’identifier à une bûche ».



Dès 6 ans : Elijah Betz, le renne (punk) d’Angleterre

Hélène Gloria et Olivier Chéné, eds D2eux. 24 x 34 cm, 48 pages, 15,30€.



Au pays du Père Noël, le renne Elijah décide de tout quitter : sa vie, c’est à la musique rock punk qu’il veut la consacrer. À Londres, il change de look, rencontre des musiciens, créé son groupe et commence à se faire connaitre. Si bien que Queen Elisabeth elle-même demande qu’il joue à son concert d’anniversaire ! Mais Sa Majesté pourrait avoir une idée derrière la tête… Elijah sera son guide pour l’emmener rencontrer le Père Noël himself !

Notre phrase préférée : « Mon conseiller m’a rapporté, bredouille-t-elle embarrassée, que vous connaissiez quelqu’un en particulier. Ce quelqu’un, j’ai toujours rêvé de le rencontrer, pourriez-vous m’arranger une entrevue… improvisée ? ».






APEI – Claire Lelong-Lehoang.


#albumjeunesse #lireauxenfants #lirelirelire #ilovebooks

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout